Blog Emploi

50 questions et réponses pour préparer et réussir un entretien d’embauche

La recherche d'un emploi n'est jamais facile, mais passer un entretien d'embauche peut l'être encore plus.

Se préparer à un entretien peut faire toute la différence entre décrocher l'emploi que vous voulez ou ruiner complètement vos chances de l'obtenir !

Pour vous y préparer à l'avance, il y a quelques éléments qui aident énormément et cet article présente 50 réponses aux 50 questions les plus fréquentes pour vous assurer que vous serez prêt, peu importe ce qu'ils demandent pendant l'entretien.

Gardez cette liste de plus de 50 questions à portée de main autant que votre dossier de candidature.

C'est vraiment l'une des clés du succès !


Sommaire

Quelles sont vos prétentions salariales ?

La plupart des entreprises ont tendance à toujours proposer un salaire très en dessous de ce à quoi vous aspirez. En offrant moins que prévu, elles verront si vous êtes prêt à négocier ou non pendant votre période d'emploi.

La parade est simple: définissez à l'avance ce qui est acceptable afin qu'il n'y ait aucune hésitation lorsque la question vous sera posée dans le cadre d'un entretien !

Pour cela, effectuer une recherche pour avoir une idée claire sur les salaires conventionnels pour le poste auquel vous vous présenter.

Quel est votre salaire actuel ?

Cette question a pour objectif de savoir ce que vous gagnez actuellement et de voir s'il est possible de négocier.

Si ce nouvel emploi offre le même salaire que votre emploi actuel, vous avez deux possibilités qui s'offrent avec vous:

  • Vous voulez juste changer d'environnement de travail et ce salaire vous satisfait amplement.
  • Vous avez l'ambition de vouloir un salaire plus élevé que votre salaire actuel et c'est dans ce cas que vous devez négocier.

Dans tous les cas, assurez-vous de connaitre la fourchette de salaires de l'entreprise avant d'aller à votre entretien d'embauche.

Cela s'avérera utile, si votre salaire actuel se situe dans cette fourchette et il ne devrait pas être difficile de répondre à cette question ou de négocier.

Que pensez-vous d'un salaire qui est inférieur à la norme du secteur ?

Si l'on vous propose un salaire inférieur à la norme du secteur pour le même poste, que pensez-vous d'accepter son offre ? 

Il peut être difficile de répondre à cette question car elle dépend de nombreux facteurs différents, tels que les avantages ou autres aspects du travail qui changeront si vous acceptez et pourquoi. 

Il est évident qu'avant de prendre une décision, il faudrait peut-être d'abord évaluer ces éléments et poser le pour et le contre.

Car s'il n'y avait pas de différence en termes d'avantages sociaux ou d'autres aspects du poste, alors le contexte de cette question est totalement injuste et inapproprié.

C'est exactement pour cela, que vous devez clarifier avec l'interlocuteur ce qui changera dans votre salaire si vous acceptez son offre et découvrir pourquoi il propose un salaire aussi bas avant de prendre une décision.

Le candidat A travaille pour le même employeur depuis  10 ans et gagne 5000 Euro. Le candidat B occupe cet emploi depuis deux semaines et gagne déjà 7000 Euro.

Qu'en pensez-vous ?

C'est probablement une question piège pour voir comment vous gérez une telle situation.

Le piège réside dans le fait qu'il soit difficile d'avoir l'impression d'être traité équitablement dans cette situation.

En étant impulsif dans cette situation, vous ne montrerez qu'une seule chose: que vous êtes incapable de vous maitriser !

Il serait plus judicieux de rester calme et explorer les raisons de cette situation avant d'accepter une offre.

Un candidat sans diplôme est payé plus qu'un candidat ayant les mêmes qualifications et la même expérience mais qui est diplômé.

Que pensez-vous de cette question ?

Une question similaire à la précédente mais par laquelle on vous demande de donner votre avis sur la situation d'un point de vue différent.

Logiquement, un candidat sans diplôme devrait être moins bien rémunéré qu'un autre ayant les mêmes qualifications et la même expérience, car l'éducation est aussi une preuve de compétence. En même temps, la valeur apportée par un employé à une entreprise ne se mesure pas uniquement par ses qualifications.

La valeur est aussi jaugée par différents facteurs tels que la personnalité ou le parcours, les qualités humaines, commerciales etc...

C'est pourquoi le salaire n'est pas uniquement proportionnel aux qualifications et à l'expérience, mais aussi à d'autres atouts utiles et précieux.

Par exemple, le candidat sans diplôme peut avoir accès à un réseau de clients potentiels dont le candidat diplômé ne dispose pas.

Faîtes donc preuve de flexibilité avant de répondre à cette question.

Combien d'heures par jour pouvez-vous travailler ?

Cette question permettra de déterminer votre éthique de travail et le temps que vous êtes disposés à consacrer au travail.

L'examinateur veut savoir quel type d'engagement vous êtes prêt à prendre pour accomplir le travail, ce qui devrait lui montrer une détermination particulièrement appréciée en cas de besoin.

En répondant, ne faîtes pas l'erreur de quantifier ce temps à fournir, mais répondez plutôt par le temps nécessaire ou le temps qu'il faudra.

Que pensez-vous des heures supplémentaires ?

L'objectif de cette question est presque identique à celui de la question précédente bien que cette question soit beaucoup plus directe.

Soyez précis et concis dans votre réponse. 

Si vous êtes disposés à faire des heures sup, dîtes-le clairement sinon restez confiant en répondant que si c'est nécessaire vous êtes pour.

Quel est votre horaire de travail préférée ?

Cette question vise à connaître votre disponibilité et les jours où vous êtes libre.

Si par exemple vous ne travaillez jamais le weekend, vous devez le mentionner clairement dans votre réponse.

Cette question porte sur votre capacité à répondre aux besoins de l'entreprise et à travailler avec elle d'une manière qui sera mutuellement bénéfique pour les deux parties.

Prenez conscience qu'une question comme "Qu'est-ce que mes horaires préférées révèlent à mon sujet ?" peut servir à vous classer dès l'entretien d'embauche.

Prenez donc le temps de réfléchir à l'image que vous voulez donner sans pour autant vous dénigrer ou donner l'impression de vouloir ce poste à tout prix (même si c'est vrai).  

Où vous voyez-vous dans cinq ans ?

Cette question permet d'évaluer les ambitions et les objectifs à long terme du candidat.

L'interlocuteur veut voir si votre ambition correspond à ses besoins ou non - un manque d'intérêt pour ce sujet pourrait lui faire penser que vous ne resterez probablement pas longtemps dans l'entreprise, ce qui signifierait que vous n'êtes pas un bon parti.

Que savez-vous de cette entreprise ?

Cette question permet de jauger votre capacité à faire des recherches et surtout l'intérêt que vous portez à l'entreprise et à savoir ce qu'elle représente.

Votre interlocuteur veut que vous montriez que non seulement vous vous intéressez à l'entreprise, mais aussi que vous êtes motivé à l'idée d'y travailler ce qui permettra un meilleur travail d'équipe et une meilleure intégration.

Quelles sont vos plus grandes forces et faiblesses ?

Dans un entretien d'embauche, on teste aussi les capacités de communication du candidat.

Cette question est l'une des méthodes pour le faire.

Elle vous oblige à réfléchir de manière critique à ce que vous faîtes bien et à ce que pouvez  améliorer.

Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse, mais il y a certaines choses que vous devez éviter lorsque vous répondez.

Surtout, ne dites jamais rien de négatif sur vous-même.

Assurez-vous aussi de dire quelque chose que vous pourrez développer lors de l'entretien si nécessaire et montrez toujours que vous avez confiance en vous-même.

Vous pouvez mentionner un point fort lié à l'emploi pour lequel vous postulez, une compétence professionnelle, puis une autre compétence générale ou un élément personnel (par exemple, l'honnêteté ou la ponctualité).

Il existe plusieurs variations à cette question telles que:

Quelle est votre plus grande faiblesse ? ou

Quelles sont vos trois plus grandes forces ?

Assurez-vous de bien vous préparer à ces questions en étant conscient aussi bien de vos points forts que de vos points faibles

Quel type de poste cherchez-vous ?

C'est la question la plus importante de toutes : assurez-vous de savoir quel type d'emploi correspond à vos compétences et à votre expérience.

Vous devrez être clair à ce sujet afin d'éviter tout malentendu au moment des négociations, si elles ont lieu à l'avenir

Cela indique également à quel point vous êtes attaché à un poste ou à une entreprise en particulier, une personne qui postule à cinq emplois différents totalement différents sur une courte période ne donne qu'une seule impression:

C'est quelqu'un d'instable qui ne pourrait probablement jamais faire carrière dans une seule et même entreprise.

Si vous ne voulez pas n'importe quel emploi mais plutôt quelque chose de spécifique, dites-le !

L'examinateur ne veut pas perdre son temps avec des personnes qui ne sont pas sûres à 100% de ce qu'elles recherchent.

Qu'attendez-vous de votre emploi ?

L'examinateur veut savoir à quel point vous êtes engagé.

Il ne veut pas recruter quelqu'un de neutre ou de content d'avoir simplement décroché le poste.

Il veut voir une réelle motivation chez le candidat. 

La meilleure réponse serait de montrer un intérêt à la fois pour la réussite professionnelle et pour la garantie d'un travail de qualité.

Quelle est votre couleur préférée ?

Selon les psychologues, il est possible de cerner plusieurs traits de personnalité grâce aux couleurs préférées d'un individu.

C'est donc pour se faire un idée préliminaire des tendances du candidat.

Par exemple,  s'il répond "noir", cela peut indiquer qu'il n'aime pas être en contact avec les gens, au pire, cette personne pourrait être très impolie ou arrogante ! 

Si votre couleur préférée est une couleur vive et gaie, vous avez de meilleures chances de créer un environnement de travail agréable.

Qu'est-ce qui vous passionne ?

Toujours en suivant le même concept pour cerner la personnalité du candidat, cette question n'a pour but que de jauger la personne pour mieux évaluer sa future intégration.

Cela leur permet également de se faire une idée sur votre personnalité et de voir si elle correspond bien à la culture de l'entreprise - c'est encore mieux que de lire des dizaines de CV !

À votre avis, quels sont les défis que ce poste devra relever ?

Dans un entretien d'embauche, cette question teste les capacités analytiques.

Elle donne aux candidats l'occasion de montrer leur aptitude à examiner systématiquement les choses sous différents angles. 

La réponse devra être suffisamment pertinente sans pour autant être celle d'un débat.

Il suffit juste de montrer que vous pouvez adopter votre propre opinion sur des sujets comme le taux élevé de chômage, les problèmes de santé et de sécurité, les problèmes d'environnement, etc. 

Quelle est votre plus grande peur ?

Cette question ne concerne pas seulement la peur du candidat des hauteurs, des araignées ou des insectes.

Ce que l'examinateur veut savoir, c'est si vous avez peur du changement.

Cela montre aussi comment vous pourriez réagir dans différentes situations stressantes au travail.

Certaines personnes ne veulent pas de responsabilités et préfèrent se contenter de ce qu'elles ont l'habitude de faire plutôt que de prendre le risque de faire mieux.

D'autres seraient plus à l'aise pour relever de nouveaux défis tant que leur sécurité n'est pas menacée et qu'il y a des récompenses associées au succès (comme des promotions).

Les recruteurs veulent embaucher quelqu'un qui aura envie d'apporter des changements susceptibles d'améliorer les processus actuels et qui ont le sens des initiatives.

Quel est votre film préféré ?

En d'autres termes, êtes-vous cultivé médiatiquement ou non? 

Des connaissances sur les films étrangers à votre pays montre que vous êtes ouvert d'esprit qui apprécie les cultures et les personnes différentes.

Donc, qui pourrait s'intégrer facilement à n'importe quelle équipe et à n'importe quel poste international.

Quel est votre plat préféré ?

Il est possible que l'entreprise offre aux employés un repas gratuit dans le cadre de leurs avantages sociaux.

Dans ce cas le recruteur voudrait savoir si la nourriture offerte par la cafétéria interne vous conviendrait ou s'il devront modifier le menu.

Dans tous les cas, lorsque vous répondez à cette question, essayez de ne pas paraitre trop influencé par votre culture ou votre religion, mais sans pour autant passer les lignes rouges.

Comment restez-vous motivé au travail ?

Il s'agit d'une question délicate.

Et il n'est pas facile d'y répondre, mais elle renseigne l'examinateur sur votre personnalité et sur la façon dont vous pourriez réagir dans différentes situations au travail.

Par exemple :

Si vous êtes motivé par l'argent ou les récompenses, un employeur saura exactement quel type d'employé vous êtes et à quoi vous carburez. Il saura aussi à l'avance que vous êtes ambitieux et que vous ferez le nécessaire pour être promu.

Si par contre, vous êtes motivé par les nouveaux défi et l'accomplissement de vous même, le recruteur saura qu'il pourra vous donner des responsabilités que d'autres employés ne pourraient pas gérer. Ce qui est en soi une qualité requise dans une entreprise, qualité qui accroitra vos chances d'une longue carrière.

L'idéal pour répondre à cette question serait de bien comprendre les objectifs du poste que vous convoitez après avoir réalisé une recherche sur l'entreprise à laquelle vous vous présentez.

Comment rester concentré sur cette tâche ?

Le recruteur veut voir si le candidat possède d'excellentes compétences en matière de gestion du temps et d'autodiscipline - personne n'aime les distractions !

Le candidat interrogé vient peut-être de regarder dans le vide pendant dix minutes pendant qu'on lui pose des questions : quel genre d'employé sera-t-il ?  

Surtout restez concentré sur votre entretien d'embauche et donnez une bonne impression. 

Comment travaillez-vous sous pression ou sous stress ?

Les entretiens d'embauche sont stressants. Cette question permet donc de tester la capacité du candidat à travailler sous pression.

Elle détermine également dans quelle mesure il peut gérer le stress et si cela affectera ses performances professionnelles .

Que pensez-vous du travail en équipe ?

Les entretiens sont l'occasion pour les candidats d'exprimer ce qu'ils peuvent apporter à une organisation.

Les équipes fonctionnent mieux si chacun a des atouts complémentaires.

Cette question permet donc de vérifier si une personne sera capable de s'intégrer dans des tâches d'équipe telles que des réunions et des séances de brainstorming.

Elle montre également jusqu'à quelle mesure le candidat peut être coopératif. 

Comment restez-vous productif ?

Le recruteur veut savoir si vous serez dévoué à votre tâche en respectant les délais.

Il suffit de l'affirmer en étant confiant en votre réponse.

"Je termine toujours mes tâches dans les délais impartis. J'ai la capacité de résoudre tout problème qui m'est soumis." 

Comment vous décririez-vous ?

Les entretiens d'embauche commencent généralement par une "présentation de soi", au cours de laquelle les candidats se présentent et expliquent pourquoi ils sont parfaits pour ce poste particulier.

Il est important de mentionner ce que vous pouvez offrir en termes de compétences, de connaissances, d'expérience et de personnalité.

Cela permet à l'examinateur de se faire une idée plus précise de l'existence ou non d'un potentiel.

Comment gérez-vous les critiques ?

Les entretiens d'embauche sont l'occasion de montrer comment on réagit aux critiques.

C'est important car la capacité d'un candidat à gérer positivement des situations stressantes déterminera ses performances professionnelles et surtout ses qualités humaines.

Il est surtout important de montrer que vous ne prenez pas les critiques personnellement, mais plutôt comme une opportunité d'apprendre quelque chose sur vous-même ou sur vos performances afin de pouvoir exceller.

Que savez-vous de notre entreprise ?

Cette question est un moyen pour le recruteur de savoir si vous êtes intéressé par le poste et s'il perd du temps à faire passer des entretiens à des candidats qui ne s'intéressent pas à l'entreprise.

Assurez-vous de faire des recherches avant l'entretien.

Lorsque vous répondez à cette question, veillez à mentionner ce que vous aimez chez eux et pourquoi ils correspondent à vos compétences.

Quel palier voulez-vous atteindre dans notre entreprise ?

Cette question est un moyen pour l'employeur de savoir si vous êtes réaliste quant à vos objectifs futurs et ce qu'il faudra faire pour les atteindre.

Le recruteur regarde également si les candidats veulent plus d'argent dès que possible (ce qui n'est pas de bon augure) ou s'ils ont des ambitions à long terme avec l'entreprise.

Pouvez-vous vous décrire en cinq mots?

Choisissez vos qualités soigneusement en fonction ce que vous souhaitez mettre en avant.

L'astuce pour répondre à ce genre de questions est de faire le lien entre vos qualités et le poste auquel vous avez postulé.

Quelle est la dernière erreur que vous avez commise au travail ?

En répondant à cette question, décrivez l'erreur sans être trop technique ou négatif.

Cette question révèle comment les gens apprennent de leurs erreurs, quelle est leur attitude face à l'échec et s'ils peuvent admettre que quelque chose ne va pas.

Pourquoi quittez-vous votre emploi actuel ?

Il est important de mentionner les raisons de votre départ sans être trop négatif ou dur envers votre entreprise et votre patron actuels.

En répondant à cette question, il est essentiel que le candidat admette ce qu'il a fait de mal dans son précédent emploi (aussi petit soit-il) avant d'énumérer toutes les raisons de son départ.

Soyez honnête, n'oubliez pas que le recruteur fera son enquête pour confirmer votre version.

Que feriez-vous si le patron vous demandait d'effectuer une tâche contraire à l'éthique ou illégale ?

Ici, l'interviewer veut savoir si vous refuseriez ou exécuteriez une tâche.

Quelle que soit votre réponse, il est préférable de vous préparer à ce type de questions avant l'entretien afin d'éviter de figer sur le moment et de dire quelque chose de non professionnel.

Que feriez-vous si un membre de votre équipe était pris en train de voler ?

Cette question est générale et vise à voir comment les gens réagissent dans des circonstances difficiles.

L'entreprise veut savoir si vous dénonceriez la personne ou si vous garderiez le secret et quel type de structure de soutien existe pour les employés qui sont confrontés à des difficultés sur le lieu de travail.

Pourquoi devrions-nous vous embaucher plutôt que d'autres candidats ?

Le recruteur veut savoir ce qui vous distingue et pourquoi il devrait vous engager

Parmi vos points forts, citons : une solide éthique du travail, l'automotivation, la confiance et la détermination.

Vous êtes capable de relever des défis avec aisance au quotidien en prenant l'initiative de sortir des sentiers battus...

C'est l'occasion de vous vendre alors saisissez-la.

Quelle est la chose la plus difficile que vous ayez jamais faite ?

Mentionnez un exemple de réalisation professionnelle et explique pourquoi elle était difficile.

Comment décidez-vous à qui parler en premier lorsque vous rencontrez de nouvelles personnes, comme des clients, des vendeurs, etc?

Soyez stratégique en répondant cette question. Les gens aiment savoir que vous avez un plan et que vous y avez réfléchi avant de les rencontrer pour la première fois.

Quelle est la chose que tu changeriez-vous dans votre entreprise actuelle ?

Le candidat peut donner un exemple, comme le fait qu'il aimerait avoir plus de temps libre ou un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, etc.

Ne soyez pas négatif.

Quelles sont les trois choses que vous avez accomplies pendant votre séjour dans cette organisation ?

Le candidat peut énumérer des réalisations telles que l'augmentation des ventes, le lancement d'un nouveau produit ou la réorganisation d'un service.

Le candidat doit également énumérer les réalisations qui ont un rapport avec l'emploi pour lequel il passe l'entretien, comme l'augmentation des ventes d'un certain type de projet.

Enfin, il se peut qu'il y ait eu une réalisation particulièrement difficile mais qui en valait la peine une fois achevée - voilà une autre idée à inclure dans votre liste !

Quelles sont les choses qui rendent le travail difficile pour vous, ou qui causent du stress dans votre travail ?

Le candidat doit mentionner les facteurs qui sont pertinents pour l'emploi pour lequel il passe l'entretien, comme les contraintes de temps ou les politiques de l'entreprise.

Les demandeurs d'emploi peuvent également discuter de la manière dont leur travail affecte leur vie familiale et des changements de style de management qui pourraient améliorer cette situation.

Qu'est-ce qui vous fait lever le matin ?

Le demandeur d'emploi doit mentionner un élément qui le motive à travailler, comme la possibilité d'aider les autres.

Le candidat peut aussi parler de la façon dont son travail a aidé une cause qui lui tient à cœur, ce qui est une autre façon de se sentir bien en commençant la journée !

Pensez-vous qu'il y a des lacunes dans vos compétences qui pourraient poser des problèmes pour ce poste si vous êtes embauché ?

Le candidat doit être honnête et mentionner ses éventuelles lacunes.

C'est une bonne occasion de montrer à l'examinateur qu'il a à la fois des forces et des faiblesses, qui ne s'excluent pas mutuellement.

Les demandeurs d'emploi peuvent également discuter de la manière dont leurs compétences pourraient combler ces lacunes au fil du temps grâce à une formation.

Avez-vous besoin de mesures d'adaptation dont nous devrions discuter avant d'envisager de vous embaucher (par exemple, des documents médicaux, de l'information sur la santé, etc

Le candidat doit être honnête et mentionner tout aménagement.

L'intervieweur peut aider le candidat à trouver un moyen de faire fonctionner ces aménagements afin qu'il ne soit pas freiné dans sa carrière en raison d'un handicap ou d'une maladie.

Pourquoi avez-vous eu tant d'emplois différents en si peu de temps ?

Le candidat peut mentionner qu'il a dû changer de carrière ou de secteur d'activité afin de trouver un poste où ses compétences sont mieux adaptées.

Les demandeurs d'emploi doivent également mentionner comment ils seront en mesure d'utiliser leurs expériences passées et leurs connaissances de différents domaines dans le nouvel emploi.

Pouvez-vous me parler de ce trou dans votre parcours professionnel ? Que s'est-il passé ?

Le candidat pourrait mentionner un problème de santé, une formation qu'il a dû suivre ou toute autre absence dont le CV ne rend pas compte.

L'essentiel est d'être honnête et montrer qu'il existe une raison logique à cette interruption. Les demandeurs d'emploi doivent également mentionner ce qu'ils ont accompli pendant leur absence et comment cette expérience leur a permis de revenir avec des compétences ou des connaissances plus solides qu'auparavant.

Avez-vous déjà été licencié ou avez-vous été forcer à démissionner de votre emploi ?

Si vous avez été licencié mentionnez les raisons et essayer d'être positif sur l'expérience.

Rappelez-vous que le responsable du recrutement souhaite embaucher une personne capable d'apprendre de ses erreurs.

Comment faite-vous pour que les gens se rallient à votre plan ou à votre opinion ? 

Les candidats doivent mentionner comment ils peuvent communiquer leurs idées ou leurs projets aux autres.

Les candidats doivent utiliser des exemples forts et personnels en rapport avec le poste. Il est important qu'ils ne donnent pas l'impression d'être un expert qui n'a pas de temps à consacrer aux personnes d'un autre service ou ayant des opinions différentes des siennes.

Que faites-vous lorsqu'un client ou une cliente en colère vous approche ?

Il est possible même probable d'avoir un client en colère. Les demandeurs d'emploi doivent mentionner comment ils traitent les plaintes, par exemple en écoutant la plainte et en trouvant un moyen pour que les deux parties soient satisfaites de la situation.

Les candidats peuvent également expliquer que la colère est souvent causée par des circonstances spécifiques, auquel cas ils doivent en trouver la cause avant de prendre des mesures.

Avez-vous des questions ?

L'examinateur demandera généralement si le candidat a des questions sur l'entreprise, le rôle ou l'environnement de travail.

Le candidat doit préparer à l'avance quelques questions pertinentes afin de mettre en évidence son intérêt pour le poste et de montrer qu'il prend des initiatives.

Que devons-nous savoir d'autre sur vous ?

Il s'agit de la dernière question d'un entretien d'embauche et elle permet aux candidats de montrer qu'ils sont désireux de saisir cette opportunité, sans pour autant paraître trop insistants.

Elle leur donne également l'occasion de mentionner toute information manquante, notamment les compétences ou l'expérience pertinentes non mentionnées précédemment.

Conclusion

L'entretien d'embauche peut être intimidant.

Après tout, c'est une voie à double sens :

vous essayez d'impressionner votre interlocuteur et il évalue votre aptitude à occuper le poste. 

Et il ne s'agit pas seulement de ce que vous dites lors d'un entretien ;

Les employeurs examinent votre capacité d'écoute ainsi que d'autres indices non verbaux tels que le contact visuel ou le langage corporel.

Assurez-vous d'arriver à l'heure, de vous habiller correctement et de toujours apporter une liste de références qui peuvent attester de votre éthique de travail et de vos compétences.

Nous espérons que ces 50 questions fréquemment posées lors d'un entretien d'embauche vous ont aidé à clarifier les choses et vous ont donné un aperçu de la façon dont les employeurs filtrent les candidats.

Maintenant, allez-y et épatez-les avec vos connaissances et vos compétences !

Bonne chance !


Dans la même catégorie

Découvrez Plus 500 Exemples de Lettres de Motivation Classées Par Métier